mardi 7 février 2017

Communiqué : Disparition d'une classe de SEGPA à Saint-Dié

Il y a peu, a été annoncé la fermeture de la classe de SEGPA du collège Souhait de Saint-Dié-des-Vosges. Celle-ci est vouée à fusionner avec la classe SEGPA de Vautrin-Lud, donc 34 élèves qui poursuivent actuellement leur scolarité au collège Souhait vont donc être contraints de la suivre ailleurs, dans un autre établissement à la rentrée 2017.

Cette fusion aura pour conséquence de créer une classe surchargée, d'où le fait que l'on puisse se demander comment et avec quels moyens pourront-ils prendre en charge correctement les élèves. On peut aussi constater qu'avec une telle classe, il ne sera pas aisé de proposer aux élèves de classes ULIS de participer aux divers ateliers qui sont proposés par la classe SEGPA.

La fusion et la fermeture de classes ne sont pas des procédés nouveaux. L'austérité qui nous est imposée nous y pousse, elle nous pousse en son nom à“sacrifier” et délaisser les élèves. D’ailleurs, les  opposants à cette fusion brandissaient avec lucidité le slogan “SEGPA SUPPRIMÉE ÉLÈVES SACRIFIÉS” devant le collège Souhait.

Le Front National des Vosges dénonce une fois de plus ce démantèlement des services publics et tient à rappeler que ce n’est pas en fermant des classes spécialisées à destination d’enfants en difficulté qu’on pourra résoudre la problématique du décrochage scolaire.

Geoffrey Mourey
Responsable FN du canton de Saint-Dié
Responsable FNJ de la 2ème circonscription des Vosges



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire