vendredi 25 mars 2016

Communiqué : Zones blanches dans le canton du Val-d’Ajol

Un programme de 30 millions d’euros présenté par le gouvernement en février 2016 prévoit la fin des zones blanches en France dès la fin de l’année. Les communes vosgiennes concernées par ce plan sont Bellefontaine, La Forge de Thunimont, Isches, Pagny-sous-Mureau, Mortagne, et Rainville.

Le problème est que seulement 268 communes françaises ont été recensées comme étant en zone blanche alors que la réalité semble radicalement différente. La méthode utilisée dans ces recensements est contestable et ne reflète pas le ressenti de la population.

Dans le canton du Val-d’Ajol, seules 2 communes bénéficieront de ce programme. Les habitants ressentent un abandon des pouvoirs publics sur ces sujets. En effet malgré les promesses électorales habituelles des candidats du Système, rien ne semble avancer sérieusement. On constate des problèmes de réception mobile dans plusieurs autres communes du canton.

Il faudra également attendre jusqu’en 2017 pour que 2900 communes françaises soient enfin pourvues de la 3G. Cette fracture numérique accélère encore plus la désertification de nos zones rurales.

La couverture mobile et le haut débit sont les conditions nécessaires au développement économique de notre canton et de notre département. Pour maintenir et créer des emplois, il devient urgent de mettre en place une vraie politique en matière de développement numérique.

Le Front National est le seul parti à s’engager pour la ruralité et pour son développement, à l’opposé des politiques européennes qui trop souvent pénalisent ces territoires fragiles.

Sébastien HUMBERT
Chargé de Mission FNJ Vosges
Responsable FN du canton du Val-D'ajol

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire