mardi 8 décembre 2015

Conséquences de la loi NOTRE sur le canton du Val d'Ajol

Cela fait plusieurs années que les services publics désertent progressivement les communes du canton du Val-d’Ajol. On retrouve ce phénomène de désengagement sur tout le territoire français mais il semblerait que depuis la création de la loi NOTRe, tout s’accélère…

Les bureaux de Poste sont les premiers touchés par une vague de fermetures. Certaines communes viennent d’ouvrir une agence postale communale pour maintenir un semblant de service public, c’est le cas d’Hadol ce lundi 30 novembre. On espère que ces agences pourront être maintenues le plus longtemps possible.

La loi NOTRe qui prévoit de regrouper 80 communes majoritairement rurales, dont celles de 2 EPCI des secteurs de Bains-les-Bains et Xertigny, dans la communauté d’agglomération d’Epinal va encore amplifier cette désertification.

Un autre phénomène inquiétant est la fusion de plusieurs communes pour n’en faire qu’une, des projets seraient en cours sur le secteur de Bains-les-Bains. Nous souhaitons que la population soit consultée par l’intermédiaire de référendums locaux. Nous devons nous opposer à ses fusions indignes; chaque commune a sa propre identité et sa propre histoire mais malheureusement l’Union Européenne technocratique n’en tient pas compte lorsqu’elle impose son modèle de territorialisation à la France.

Sébastien HUMBERT
Responsable FN du canton du Val-D'ajol


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire