vendredi 13 novembre 2015

Communiqué : « Migrants » accueillis dans la commune de Cornimont

Quinze « migrants » vont être accueillis , imposés par la préfecture, à Cornimont avec la complicité passive des mairies de Cornimont et de Ventron et cela dans l'ancienne caserne de Travexin, occupée jadis par les Gendarmes du PSIG.

Alors même que notre département compte de plus en plus de pauvres et que de nombreuses personnes ont des difficultés à se loger dignement, le bon-sens voudrait que la priorité aille à ces vosgiens et vosgiennes en détresse. De plus, ces « migrants » vont pouvoir être logés dans un bâtiment abandonné par la gendarmerie. Quel symbole ! Le retrait des services publics au profit des clandestins ….

Malheureusement déplacer le problème de Calais aux Vosges ou ailleurs en France ne résoudra pas la situation dramatique de l'immigration dans notre pays.

Le Front National est le seul parti à dénoncer cette politique d'immigration massive et la soumission aux traités européens. Une politique migratoire ferme à l'image de l'Australie et la remise en cause du traité de Schengen (et par conséquent le rétablissement de contrôles à nos frontières nationales) sont les seuls remparts pour faire face à cette crise migratoire.

Pierre FRANCOIS
Responsable FN du canton de Remiremont

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire