dimanche 24 mai 2015

Pétition : Reforme des collèges : stop au saccage du collège organisé par Najat Vallaud-Belkacem et l'UMP !

Signez la pétition :
 
 
 
Quand les enseignants, en grève, se préparaient à manifester massivement contre la catastrophique réforme du collège portée par Najat Vallaud-Belkacem, le Premier ministre, lui, préparait déjà son coup de force pour faire passer cette réforme dénoncée par une écrasante majorité de Français. C’est ainsi qu’il publia en catimini, dans la nuit du 20 au 21 mai, le décret d’application de la réforme du collège, marquant par là son profond mépris du peuple français.
Face à des méthodes aussi peu démocratiques, le Front National et le Collectif Racine des enseignants patriotes, sont résolus à ne pas cesser le combat, dans l’intérêt supérieur de notre école et de nos enfants.
La réforme de Najat Vallaud-Belkacem constitue en effet un coup très rude porté au premier cycle de l’enseignement secondaire, dont la gravité n’a d’égale que celle du « collège unique », instauré il y a désormais quarante ans. Elle en perpétue l’esprit scélérat en éradiquant les derniers vestiges de l’élitisme républicain, où réside pourtant l’égalité bien comprise : mise à mort des langues anciennes, des sections bilangues, affectant particulièrement l’allemand, amputation sans précédent des horaires alloués aux enseignements fondamentaux, etc. Le tout au profit d’une « interdisciplinarité » cédant aux lubies du temps, pour mieux renoncer à instruire.
Cette réforme abdique toute ambition pour les enfants de France : elle se signale par son renoncement à perpétuer l’excellence française. Elle prépare un collège de la « médiocrité pour tous », s’employant à priver les collégiens de tout référent leur permettant de se reconnaître dans l’héritage culturel qu’ils doivent pourtant partager et de se projeter vers un destin commun : en l’espèce, les programmes d’histoire révèlent que le collège version Vallaud-Belkacem a bel et bien renoncé à remplir sa fonction assimilatrice.
Cette réforme aura aussi permis de démasquer l’hypocrisie de l’UMP qui feint de s’y opposer alors que toute son action éducative est allée dans le même sens : moins d’heures de cours, destruction des méthodes classiques d’enseignement, affaiblissement de l’enseignement de l’Histoire, refus de l’autorité du maître, particulièrement sous le mandat dévastateur de Nicolas Sarkozy.
L’école que nous projettent des dirigeants UMPS qui n’entendent plus rien aux principes de la République, avec la complicité, toujours et encore, des plus illuminés des « pédagogues », est l’antithèse aboutie de celle dont les jeunes Français ont besoin pour trouver, selon leurs talents et leurs mérites, leur juste place dans la société. Avec le Collectif Racine des enseignants patriotes, qui œuvre à l’élaboration d’un grand projet de redressement de l’Ecole, le Front National s’engage résolument dans le combat contre la réforme du collège.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire