samedi 28 juin 2014

L’accord de libre-échange avec l’Ukraine n’est dans l’intérêt de personne

Communiqué de Presse de Marine Le Pen
 
La Commission Européenne vient de signer un accord d’association commerciale avec l’Ukraine. L’Ukraine pourra vendre ses produits et ses services quasiment sans droits de douanes et sans quota dans tous les pays de l’Union européenne.
 
Ce jour est un triste jour pour les salariés français qui vont être mis en concurrence frontale avec des salariés encore moins payés que les salariés Chinois : le salaire minimum y est de 70 euros par mois. Les entreprises auront tout intérêt à délocaliser dans cette vaste zone de production à bas coût. Elles y seront d’ailleurs obligées si leurs concurrents s’y installent avant elles, leur imposant alors des prix imbattables. Les entrepreneurs patriotes pourraient en souffrir.
 
Les agriculteurs français pourraient aussi en souffrir car l’Ukraine bénéficie d’une grande superficie de terres arables et pourra y faire travailler des employés agricoles près de 20 fois moins chers qu’en France.
 
Enfin, les contribuables français en pâtiront car ils devront payer pour que l’Union Européenne aide ce pays à se mettre à niveau.
 
Une fois de plus, la Commission Européenne en accord avec l’UMP et le PS négocie contre l’intérêt du peuple français, dans le dos du peuple français.
 
Cet accord doit encore être approuvé par le Parlement Européen : nous demandons instamment au gouvernement et aux partis politiques de s’opposer à ce traité et de défendre ainsi les salariés français contre de nouvelles vagues de délocalisations et les entrepreneurs patriotes contre une concurrence déloyale.
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire