vendredi 9 novembre 2012

Intervention de Jean-François Jalkh au Conseil Régional - 09.11.12

Séance Plénière Conseil Régional de Lorraine du 09.11.12 –
Intervention de Jean-François JALKH
Lorraine 2020 – Axe « Exigence environnementale et axe engagement citoyen



L'ensemble des axes opérationnels détaillés dans la partie « Permettre » ne nous apprennent rien de nouveau que les propositions déjà prônées depuis de nombreuses années mais jamais encore mises en place.

A titre d'exemple: lutte contre la précarité énergétique, offre de transport diversifiée, gestion exemplaire de l'eau, prévention de la production des déchets …. Evidemment ces mesures coûtent chères et comme toutes celles de ces cahiers. Nous sommes aussi en droit de vous demander où aller vous trouvez les budgets nécessaire à la réussite de ces axes ? Vos promesses pour l’horizon 2020 n’aboutiront pas plus que beaucoup de celles des années passées. Que ce soit en matière énergétique ou dans d'autres domaines, notamment économiques.

De plus, fidèles à vos principes, vous ne vous dispensez pas de créer un nouveau comité Théodule, en l’occurrence un Office Régional de l'Eco-consommation … Une initiative qui vous permettra sûrement d'augmenter un peu plus les budgets personnels et communication de notre Région, ce qui ira droit au cœur du Ministre Cahuzac dont les services se lamentent du rythme de progression de la dépense locale : 3,7% par an sur la période 2003-2011, soit une augmentation cumulée de 31,2%, plus de deux fois la moyenne de l’inflation. Une dérive qui ne s’explique pas seulement par les transferts de compétence liés à la décentralisation mais à des embauches massives pas toujours bien justifiées.

Concernant le nouveau modèle d'urbanisation, je m'attarderais quelques instants sur vos solutions en matière de logement. Faute d'apporter des réponses concrètes aux mal-logés, vous nous proposez d'explorer de nouvelles pistes d'habitat à l'instar des résidences hôtelières (dont tout le monde connaît les prix exorbitants des loyers !) ou mieux du développement de l'autopromotion. Cela consiste en quoi ? Et bien cela consiste pour des particuliers à se regrouper afin de financer un projet immobilier et y vivre ensemble en mutualisant les espaces (chambre d'amis, salle commune …). Cette solution peut paraître utile dans le cadre de collocations étudiantes ou d'appartements pour des communautés « post soixante-huitarde » mais en aucun cas ne résoudra les problèmes d'accès à un logement durable en France ….

L'engagement citoyen, promoteur du fameux « vivre-ensemble », quant à lui, se borne également à proposer quelques mesures consensuelles ou vagues n'aboutissant à nouveau sur rien de concret pour le citoyen. On y retrouve un tissu de bonnes intentions tels que « le développement de la formation pour tous » ou « l’amélioration des conditions de vies étudiantes » mais sans propositions réelles comment atteindre ces objectifs ?.... Quelques pistes nous sont quand même données comme la création d'une énième agence, cette fois-ci pour le développement de la formation permanente, ou encore la mise en place de nouveaux indicateurs de développement humain. Décidément, vous en voulez à M. Cahuzac.

Dans cette 3ème partie, nous n'aurons à nouveau rien trouvé pour permettre à la Région Lorraine de dégager des propositions pérennes afin de la faire sortir du marasme dans laquelle elle se trouve. Il est bien évident qu'à travers ses propositions, vous appliquez parfaitement l’adage de Cocteau : « Ces choses-là nous dépassent, feignons d'en être les organisateurs ».

Je vous remercie,

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire