vendredi 20 janvier 2017

Communiqué : Venue de François Hollande dans les Vosges et la déodatie oubliée

Ce vendredi, le Président Hollande est venu faire une visite ciblée sur certains secteurs du département des Vosges.

Venir voir les fleurons de notre département, c’est bien. Venir dans les territoires où les conséquences dramatiques de la politique menée par François Hollande et ses prédécesseurs eu été mieux.

Nous aurions aimé voir le Président de la République en Déodatie qui détient le triste record de la Région Grand Est en matière de chômage avec 4 points de plus que la moyenne nationale déjà plus qu’inquiétante pour nos concitoyens qui ne voient plus de solution pour eux et leurs familles.

De plus en ignorant ce secteur en désespérance de notre département, François Hollande à une fois de plus renoncé à une promesse qu’il avait faite à deux reprises de venir se recueillir et apporter la reconnaissance de la Nation dans la vallée du Rabodeau où en trois rafles, près de 1 000 hommes ont été déportés par les nazis. Seuls 300 environ en sont revenus, ce qui a donné à ce territoire martyr de dix villages le sinistre nom de "Vallée des Larmes".

Un Président de la République est élu pour tout un peuple, et c’est au nom du peuple et en reconnaissance de celui-ci que son action doit s’exercer.

Cela, notre Présidente, Marine le Pen, en a fait son engagement politique en allant sur l’ensemble de notre territoire à l’écoute des oubliés de la République qui ont tant de souffrances à exprimer.

Ce vendredi les priorités étaient ailleurs, il fallait à François Hollande, sous couvert de visite présidentielle, venir soutenir dans la Plaine et  Gérardmer, deux candidats socialistes aux prochaines législatives, qui par ailleurs auraient certainement préféré se dédouaner d’un soutien aussi peu populaire.


Dominique THOMAS
Secrétaire Départemental adjoint du FN Vosges
Conseiller Municipal


mercredi 18 janvier 2017

Communiqué - Viabilité hivernale : Le Département des Vosges se désengage !

Le déneigement des routes constitue une des compétences importantes des Conseils Départementaux. Dans les Vosges, la collectivité à la charge d’entretenir 3 300 Km de réseau mais on  constate chaque année une diminution progressive de la qualité du service au détriment des usagers.

La carte de la viabilité hivernale 2016-2017 démontre un désengagement important du département dans le déneigement, ainsi 202 Km de routes départementales ne sont plus traités et cela touche en particulier les territoires ruraux dont l’utilisation de la voiture pour aller travailler s’avère indispensable.

Pour contrebalancer cet important désengagement, le Département des Vosges propose aux communes une dotation de sel en guise de lot de consolation mais ces conventionnements ne prennent pas en charge les éventuels surcoûts liés à l’utilisation d’engins communaux.

Cette situation n’est pas acceptable, nos compatriotes payent des impôts et ne bénéficient pas d’un service de qualité. Pire encore, ils prennent parfois de réels risques pour aller travailler !

Le Front National rappelle son engagement pour la ruralité et pour le service public, décidément bien malmené par la Majorité Départementale LR-UDI-DVD de François Vannson.

La Fédération FN Vosges & Sébastien Humbert, Secrétaire Départemental FNJ



Tractage sur Cornimont

Ce Mardi 17 Janvier, une équipe de frontistes est allée tracter à Cornimont avec de nouveaux adhérents et de belles rencontres.

Marina Do Santos
Pierre François
Eric Do Santos
Frédérique et David