mercredi 18 octobre 2017

Communiqué : Xilopix ou comment dilapider 400 000 € d’argent du contribuable vosgien !


La société Xilopix basée à Épinal avait pour objectif de concurrencer Google et Bing, elle est depuis le 10 octobre dernier en dépôt de bilan !
Cette société crée en 2008 a dès le départ été soutenue par les élus LR de l’agglomération spinalienne et la Société d’Économie Mixte d’Épinal-Golbey a investi 400 000 € dans l’entreprise. Pour rappel, la SEM d’Épinal-Golbey fonctionne en grande partie (85%) avec l’argent des contribuables des villes d’Épinal et de Golbey ainsi que de la Communauté d’Agglomération d’Épinal qui compte 76 communes dont certaines éloignées de plusieurs dizaines de kilomètres du chef-lieu des Vosges.
Stéphane Viry, député LR de la 1ère circonscription des Vosges publiait début juin 2017 sur son blog un article dont le titre n’était autre que « Xaphir : la start’up qui monte, qui monte à Épinal ! », se félicitant même d’avoir été en charge du suivi de ce dossier aux côtés de Michel Heinrich.
Compte-tenu des moyens de Google ou Microsoft, penser, comme le Président de Xilopix, que « Xaphir » avec ses modestes moyens allait devenir un moteur de recherche rentrant dans le « top 5 mondial », était tout simplement utopique et aura malheureusement coûté très cher aux contribuables vosgiens.
Le Front National des Vosges dénonce cette gabegie improductive et préconise aux élus en place de se concentrer sur l’accompagnement de secteurs générateurs d’emplois comme la filière bois très présente dans notre département et dont les postes sont en partie non-délocalisables.
Sébastien Humbert
Responsable FN du canton du Val d’Ajol
Secrétaire Départemental du 
FNJ Vosges

Presse Propagande immigrationiste dans le magazine des Parcs Naturels Régionaux


lundi 16 octobre 2017

Exigeons une grande loi contre le terrorisme islamiste !


Le projet de loi contre le terrorisme présenté par le gouvernement est totalement insuffisant. Loin de renforcer la sécurité des Français, il affaiblit les dispositions de l’État d’urgence que le texte prétend pourtant reprendre et pérenniser dans le droit. Ainsi, par exemple, les assignations à résidence tout comme les fermetures administratives définitives de mosquée deviennent impossibles à mettre en œuvre avec ce projet de loi.
A l’Assemblée Nationale, les élus du Front National ont défendu des amendements permettant de lutter efficacement contre la menace tels que :
– L’assimilation du terrorisme à un acte de guerre dans le Code pénal;
– L’autorisation du port d’arme pour les policiers, gendarmes et militaires en retraite;
– L’expulsion automatique des délinquants et criminels étrangers;
– La déchéance de nationalité des binationaux djihadistes;
– La création d’une Cour de sûreté de l’État contre le terrorisme;
– L’interdiction des organisations islamistes.
Parce que le terrorisme n’est pas un acte criminel de droit commun mais un acte de guerre, parce qu’on ne pourra pas vaincre le terrorisme djihadiste sans s’attaquer à l’idéologie islamiste et à toutes ses ramifications dans notre société, avec nous exigez une grande loi d’union nationale contre le terrorisme islamiste !

Intervention contre l'expérimentation animale- Conseil Régional - CP 13/10/17

dimanche 8 octobre 2017

Apéro-Débat du FN Vosges avec Sébastien Chenu, Député du Nord

Ce Jeudi 5 Octobre en soirée, la Fédération du FN Vosges accueillait à Thaon, Sébastien Chenu, Porte-Parole du FN, Député du Nord et Conseiller Régional des Hauts de France. Devant une cinquantaine de personnes, nous avons pu échanger et discuter autour de la refondation du nouveau Front National derrière Marine Le Pen et la nécessaire implantation locale pour continuer ce beau combat pour la France face aux dérives politiques et économiques de Macron.